Les explications concernant la thérapie séquentielle

mercredi 15 décembre 2010
par  administrateur
popularité : 23%

1. Définition de la thérapie séquentielle (homéopathie séquentielle)

La thérapie séquentielle est une thérapeutique homéopathique mise au point par le Dr Jean ELMIGER basée sur une correction de la santé elle même perturbée par une série d’événements (accouchement, vaccins, maladies, chocs émotionnels, etc. - voir plus loin).

Cette correction se fait en se basant sur la loi de HERING.

Portrait du Dr Constatin HERINGEnoncé de la loi de HERING (1800-1880) = la guérison va du pied vers la tête, de l’intérieur vers l’extérieur et en machine arrière dans le temps.

  • Si un symptôme physique passe du pied vers la tête, c’est bon ;
  • Si un symptôme ancien revient pour repartir ensuite, c’est bon ;
  • Si un symptôme va de l’intérieur vers la périphérie de notre corps, c’est bon (asthme puis eczéma = bon). Cfr le RUBIK’s cube

Métaphore pour illustrer la thérapie séquentielle et la loi de HERING : le Rubik’s cube

  • Comment passer de 6 faces toutes mélangées à 6 faces d’une seule couleur ?

  • La méthode pour résoudre le Rubik’s cube :

Il existe 2 méthodes pour revenir aux six faces bien ordonnées :

  • soit vous casser tout (pas très pratique) ;
  • soit vous appliquer les bonnes permutations dans le bon ordre.

2. Principes de base de la thérapie séquentielle

1er principe : « La maladie est due à une perturbation de l’énergie vitale (cfr Samuel HAHNEMANN) par une série d’événements » :

  • les conditions de l’accouchement moderne ;
  • les vaccins ;
  • les maladies d’enfance (= qui sont en fait des exercices pour le système immunitaire) et adultes ;
  • certains médicaments allopathiques et anesthésie ;
  • les chocs émotionnels (décès, séparation, accidents, etc.)

2ème principe : Il existe des antidotes pour ces événements perturbateurs :

  • l’accouchement : le traitement principal est une correction par ostéopathie crânienne ;
  • les vaccins : le traitement principal sont des dilutions homéopathiques de ces vaccins ;
  • les maladies d’enfance ou adultes : le traitement principal sont des nosodes ;
  • les médicaments allopathiques : le traitement principal sont des dilutions homéopathiques de ceux-ci (OPIUM, POLYANTIBIOTICUM, etc.) ;
  • les chocs émotionnels : il existe de nombreux antidotes homéopathiques pour ces chocs émotionnels (par exemple, IGNATIA, ARNICA, etc.)

3ème principe : Donner les antidotes dans l’ordre inverse d’apparition des événements : le plus récent est effacé le premier, le plus ancien est effacé le dernier (cf RUBIK’s cube)

Prenons l’exemple de trois événements perturbateurs de la santé :

  • vaccin hexavalent (dont le traitement est l’antidote du vaccin en dilution homéopathique)
  • rougeole (dont le traitement est le nosode correspondant, MORBILLINUM en dilution homéopathique)
  • commotion cérébrale (dont le traitement est ARNICA ou NATRUM SULFURICUM en dilution homéopathique)

Pour effacer ces trois événements, le médecin pratiquant la thérapie séquentielle devra donner dans l’ordre :

  • le traitement à base d’ARNICA ou de NATRUM SULFURICUM
  • le traitement à base de MORBILLINUM
  • le traitement à base du vaccin hexavalent

3. Outils de la thérapie séquentielle

  • l’anamnèse (= récolte des informations orales en consultation) ;
  • le carnet de vaccination, éléments du dossier médical ;
  • un bic et du papier ;
  • un appareil de VOLL (= appareil de mesure de la résistivité sur des points d’émergence d’acupuncture) ;
  • la connaissance de la médecine et de l’histoire de la médecine (surtout de l’histoire chronologique des vaccins) ;
  • parfois une prise de sang spécialisée ou détaillée (sérologie, recherche de métaux lourds, etc.).

4. Les échecs et leurs causes

Les causes d’échecs peuvent être multiples :

  • Anamnèse douteuse ;
  • Oubli d’un événement important (commotion cérébrale, prise d’un corticoïde, etc.) ;
  • Homéopathie uniciste : l’homéopathe uniciste recherche le simillimum et accorde (malheureusement) peu d’importance aux événements à effacer ;
  • Effet Mikado ;
  • Pollutions électromagnétiques ?

5. Conclusions

Parmi l’arsenal thérapeutique, il existe une possibilité de retour à la guérison, entre autre par la thérapie séquentielle.

Rester avec l’église au milieu du village : nous ne connaissons pas tous les microbes ou virus existants (d’où possibilité d’un manque de disponibilité de nosode correspondant).

6. Bibliographie

Voir l’article correspondant.

7. Internet

Emission radio : Vendredi 5 décembre : Les maladies auto-immunes - Dr. Jean Elmiger Soigner les maladies auto-immunes différemment ?

Articles :

8. Pour aller plus loin

Autres articles internet sur la thérapie séquentielle.



Navigation

Articles de la rubrique

  • Les explications concernant la thérapie séquentielle

Agenda

<<

2018

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois